Slow Food
   

Terra Madre en Palestine à l'enseigne de la redécouverte des traditions gastronomiques


Italy - 07 Dec 10

La transmission des savoirs liés à la préparation des aliments et aux traditions locales sera au centre d'une série d'événements organisée à l'occasion du Terra Madre Day. Cette journée en l'honneur de l'alimentation locale, qui se tiendra le 10 décembre prochain, réunira des paysans, des producteurs, des écoles, des cuisiniers et les membres du réseau de Slow Food répartis entre 1000 événements dans plus de 100 pays.

À Gaza, les célébrations du Terra Madre Day prendront la forme d'une activité de promotion des traditions gastronomiques et des produits locaux menacés de disparaître à cause de l'isolement et de la diffusion de produits israéliens bon marché. Paradoxalement, les Palestiniens consomment en effet très peu de produits issus de leurs campagnes et leur préfèrent des denrées d'importation.
Les Women's Clubs de la Bande de Gaza organiseront dans leurs locaux de Rafah un déjeuner à base de maftoul (le couscous palestinien) préparé selon la recette traditionnelle. Les produits utilisés proviennent en grande partie des 150 petits jardins potagers situés dans les cours des maisons de la Bande de Gaza. Créés dans le cadre d'un projet des ONG ACS (Association pour la Coopération et le Développement) et PARC (Palestinian Agricultural Relief Committee), ces jardins représentent pour les femmes de Gaza un moyen de lutter contre la pénurie de biens alimentaires et de garantir une source de revenus modeste mais non négligeable.

Cette même initiative est également mise en place à Jéricho, en Cisjordanie. Les femmes les plus âgées de la communauté, véritables gardiennes du patrimoine gastronomique palestinien, enseigneront aux jeunes la préparation de deux plats : le couscous et le freekeh (blé vert grillé).
Les deux événements réuniront environ 150 personnes issues des Women's Clubs et des groupes de base coordonnés par PARC avec le soutien des communautés de la nourriture de Terra Madre, des productrices de couscous de Jéricho et de Gaza ainsi que des productrices de freekeh de Naplouse.

Dans les villages de Beit Dajan et Sabata, dans le district de Naplouse (nord de la Cisjordanie), les femmes des communautés locales prépareront des recettes ancestrales en les expliquant étape par étape. Cette manifestation est organisée par la YDA (Youth Development Association), une ONG palestinienne engagée auprès des jeunes de manière bénévole, en Cisjordanie comme dans la Bande de Gaza. Dans le cadre de leurs activités auprès des jeunes, plusieurs représentants de la YDA avaient pris part à Terra Madre en octobre dernier à Turin.

De nombreux membres de la YDA partageront leur ressenti de la rencontre mondiale des communautés de la nourriture à Turin avec les élèves des villages d'Ithna (District d'Hébron) et de Wadi Fokeen (District de Bethléem), dans le Sud de la Cisjordanie. Dans le même temps se tiendra une journée de rencontres autour de Slow Food et de Terra Madre. Grâce à la participation des Women's Clubs et des habitantes des villages voisins, il sera possible de déguster des plats traditionnels.

Le samedi 11 décembre, dans la petite ville d'Al-Bireh proche de Ramallah, le Terra Madre Day sera célébré par une édition particulière du marché hebdomadaire des producteurs, dans le jardin botanique d'Al Kaykab. Les petits producteurs seront accompagnés par les élèves d'une école locale, qui cultivent un jardin biologique, et par plusieurs femmes des villages voisins qui vendront des confitures et des marmelades. Il s'agit d'une possibilité unique de découvrir et déguster les spécialités agro-alimentaires artisanales de la région de Ramallah : du pain aux produits laitiers, en passant par le miel et l'huile d'olive. Le marché des producteurs et la manifestation spéciale en l'honneur du Terra Madre Day sont organisés par Sharaka, un groupe de bénévoles qui soutiennent les petits producteurs en raccourcissant la filière entre le producteur et le consommateur.