Slow Food
   

Slow Food lance une campagne pour attirer l'attention sur la future Politique Agricole Commune


Italy - 18 Nov 11

La publication en 19 langues européennes d'un document stratégique sur la réforme de la PAC a marqué le début de la campagne de Slow Food en faveur d'une Politique Agricole Commune plus juste, plus écologique et plus démocratique, avec l'objectif d'interpeller et d'inciter le réseau des communautés de la nourriture et les institutions à discuter, à tous les niveaux, dans chacun des 27 pays participants.

Slow Food est une association internationale à but non lucratif financée par ses membres, ainsi qu'un réseau mondial de femmes et d'hommes désirant améliorer la manière dont l'alimentation est produite, distribuée et consommée. Le réseau compte 100 000 membres autour du monde, répartis entre Conviviums et Communautés de la nourriture Terra Madre, et est présent dans l'ensemble des 27 pays de l'UE.

Alors que les discussions concernant la réforme de la PAC 2014 suivent leur cours, le président et fondateur de Slow Food Carlo Petrini déclare : « L'Europe a besoin d'une PAC forte, capable de relever avec succès les défis écologiques, sociaux et économiques qui nous attendent ».

Ce document, Vers une Nouvelle Politique Agricole Commune, souligne les problèmes inhérents à notre système alimentaire et agricole actuel. La production alimentaire mondialisée, industrielle et intensive est la principale cause de destruction de l'environnement, de la perte d'écosystèmes et de la disparition de la biodiversité. Elle a créé une distribution inéquitable de l'alimentation, qui voit une partie du monde souffrir de maladies liées à l'obésité et l'autre de malnutrition.

En ce qui concerne les thèmes abordés par la PAC, Slow Food estime que l'accent devrait être mis sur deux éléments clés : les productions durables à petite échelle et les jeunes.

Les productions durables à petite échelle : l'Europe doit redécouvrir ses véritables racines, qui résident dans une production alimentaire à petite échelle et à faibles répercussions sur l'environnement, en harmonie avec la nature, qui produit grâce à des méthodes propres une alimentation nourrissante de bonne qualité, et qui offre à la société une gamme de services environnementaux essentiels et irremplaçables.

Les jeunes : seuls 7 % des fermiers européens ont moins de 35 ans. La profession de fermier doit retrouver sa dignité, afin de redevenir un mode de vie attirant et gratifiant. Elle doit redevenir un choix sur lequel il est possible d\'investir pour son avenir, une voie qui offre des motifs de satisfaction et d\'accomplissement, et pas seulement une série de sacrifices et de renoncements.

Le document contient des propositions concrètes concernant la réforme de la PAC. Il constitue à la fois un appel à l’action pour tous les membres de l’association, afin de travailler dur pour que la vision d’un système de production alimentaire bon propre et juste imprègne le plus possible la nouvelle PAC et une invitation à tous ceux qui veulent s’engager à s’unir à la campagne.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.slowfood.com/sloweurope


Slow Food International Press Office
Paola Nano, +39 329 8321285, p.nano@slowfood.it
Elisa Virgillito +39 0172419666 e.virgillito@slowfood.it
Anne Marie Matarrese +39 0172419645 a.matarrese@slowfood.it